Archives de catégorie L’hélicoptère

Les 4 faits que vous ignorez sur l’hélicoptère

L’hélicoptère, un engin connu de tous qui comporte de diverses utilités comme le transport d’urgence, le transport de tourisme… Mais voici un peu de nouveauté, ce que vous ne savez pas sur l’hélicoptère !

Helicoptere en vol

Les créateurs de l’hélicoptère

C’est Gabriel de La Landelle et Gustave Ponton d’Amécourt qui construisirent le 1er prototype d’hélicoptère en 1861. Ce prototype était  un hélicoptère à moteur à vapeur qui utilisait pour la première fois de l’aluminium pour sa chaudière. Quelle ingéniosité à cette période ! Ce prototype n’était qu’un tout petit hélicoptère mais a néanmoins contribué à la construction de l’hélicoptère tel qu’on le connait aujourd’hui.

 

L’hélicoptère moins dangereux que l’avion

En effet, il est prouvé que l’hélicoptère est moins dangereux que l’avion. Cela s’explique par les pales de l’hélicoptère qui continuent à tourner même lors de l’arrêt du moteur grâce à un mécanisme qui permet de faire tourner le rotor principal même sans résistance du moteur. Le pilote peut alors entamer la descente selon un angle bien précis permettant l’afflux d’air pour faire tourner les rotors et atterrir tout en douceur, contrairement à l’avion…

 

Avantage de l’hélicoptère comparé à l’avion

Outre le fait que l’hélicoptère est moins dangereux que l’avion, un autre avantage se présente en faveur de l’hélicoptère. En effet, l’hélicoptère, à l’instar de l’avion, a la capacité d’être stationnaire. C’est à dire de rester en vol sans bouger de position. Effectivement cette capacité n’est pas réalisable par les avions car c’est grâce aux pales des hélicoptères que cette prouesse est réalisable. Cela permet notamment aux hélicoptères de rester stationnaires lors de sauvetage d’urgence !

 

Le transport de passagers

En France, transporter des passagers dans un hélicoptère requiert une licence d’exploitation ainsi qu’un certificat de transporteur aérien, détenu par le pilote évidemment. Néanmoins, si le pilote d’hélicoptère transporte moins de trois passagers pour des vols uniquement locaux, le certificat de transporteur aérien n’est pas une obligation. Toutefois, la licence d’exploitation reste obligatoire dans tous les cas de figure.

 

Alors, vous étiez au courant de ces petites subtilités ?

 

Retour vers la page catégorie : L’hélicoptère

Le stage de pilotage hélicoptère

L’hélicoptère, cet aéronef connu de tous, vous a toujours fait rêvé ? Saviez-vous que vous pouvez piloter cette appareil ? De nombreux stages de pilotage hélicoptère vous permettent d’accéder à cet appareil.

Stage de Pilotage Hélicoptère

Stage de Pilotage Hélicoptère

Si vous n’avez pas peur de prendre les commandes de cet appareil, le stage de pilotage hélicoptère est fait pour vous !

Pour les plus téméraires, ne vous inquiétez pas, le pilote sera toujours à vos côtés durant ce vol, les hélicoptères étant munis de double commandes.

Avant de vous lancer dans cette aventure, un brief est indispensable pour vous donner toutes les cartes en main pour un vol agréable. Vous apprendrez les consignes essentielles de sécurité, les principes de fonctionnement de l’appareil et des informations sur l’hélicoptère que vous allez maîtriser.

Une fois toutes ces informations assidûment assimilées, le moment tant attendu sera arrivé : le vol !

Pour des raisons de sécurité évidentes, c’est le pilote agrégé qui s’occupera du décollage et de l’atterrissage. Mais une fois la phase d’atterrissage touchant à sa fin, vous prendrez progressivement les commandes de l’hélicoptère.

Petit à petit, vous serez le pilote principal de l’engin et vous vous essayerez aux différentes techniques de vol :

  • Le vol en palier
  • Le vol stationnaire
  • Les virages
  • La stabilisation de l’appareil

La sensation de vol unique que vous ressentirez à ce moment là sera incroyable. L’apprentissage sera total et vous serez le seul maître de cet appareil volant ! Vous pourrez ainsi piloter et admirer le paysages époustouflant sous vos pieds.

A la fin de ce vol, qui durera entre 20 et 30 minutes en général, vous pourrez être fier de vous et de vos prouesses. Un débriefing sera organisé avec le pilote pour partager vos impressions et recevoir de derniers conseils de la part du pilote pour éventuellement la prochaine fois !

Ce qui est certain, c’est que vous n’oublierez jamais ce moment hors du commun où vous étiez maître d’un hélicoptère dans les airs, à piloter tel un professionnel !

Si vous ne vous sentez pas encore capable de prendre les rennes d’un tel appareil lors d’un stage de pilotage hélicoptère (ce que l’on comprend), vous pouvez toujours vous tourner vers un baptême de l’air !

Retour vers la page catégorie : L’hélicoptère

Le baptême de l’air en hélicoptère en 5 étapes.

Vous êtes tentés par un baptême de l’air en hélicoptère ? Nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur cette activité et ce à quoi vous devez vous attendre : un moment inoubliable !

 

baptême de l'air en hélicoptère

Etape 1 : L’accueil

La première étape est évidemment l’arrivée sur le lieu de l’activité. Votre moniteur et toute son équipe vous accueillera chaleureusement avec convivialité. Pour ceux qui seraient stressés ou réticents à l’activité, pas de panique, l’équipe est là pour vous rassurer et en parlant avec eux, vous vous rendrez vite compte qu’ils sont passionnés et que vous n’avez aucune crainte à avoir avec ces professionnels.

Etape 2 : Briefing avec l’équipe

Avant d’embarquer pour LE moment, il est indispensable que vous connaissiez le déroulement du baptême de l’air en hélicoptère. L’équipe vous fera un topo sur le moment que vous vous apprêtez à vivre ainsi que sur les consignes de sécurité. Soyez attentifs durant ce moment, il est extrêmement important si vous souhaitez que ce moment soit simplement du pur plaisir tout en respectant les consignes du pilote. Il vous expliquera comment apprécier le vol sachant que vous serez muni d’un casque et d’un micro pour être durant tout le vol en communication direct avec le pilote.

Etape 3 : Présentation de l’appareil

Dans la même dynamique que l’étape 2, la troisième étape est également importante: la découverte de l’appareil ! Que vous décolliez avec un Robinson R22, un Belle 206 B ou encore un hélicoptère Écureuil, vous serez heureux de connaître les spécificités et le fonctionnement des appareils qui vous transporteront. De cette présentation vous pourrez juger de la passion de votre moniteur qui est incollable sur son appareil !

baptême de l'air en hélicoptère pilote

 

Etape 4 : Le meilleur moment, le vol !

Après les trois premières étapes, le moment d’entrer dans le vif du sujet sera venu : le baptême de l’air en hélicoptère ! Vous embarquerez avec votre pilote et décollerez pour un moment incroyable. Relié par radio avec votre pilote, il vous fera découvrir les paysages que vous aurez sous vos pieds et les commentera pour que ce moment soit fait de stupéfaction et de découverte. Partagé entre excitation et admiration, vous ne serez pas prêt d’oublier ce moment hors du temps et au dessus de tout.

Etape 5 : Retour… et débriefing

Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin… Après un long moment d’émerveillement, vous devrez regagner la terre ferme avec un atterrissage en toute sécurité. Vous pourrez ainsi débriefer avec votre pilote pour lui donner vos impressions et lui faire un retour sur votre expérience que nous sommes sûrs sera totalement positif !

Alors après toutes ces précisions, n’hésitez plus et surtout n’ayez plus peur ! Une équipe chaleureuse et sympathique sera là pour vous accueillir et vous faire passer un moment hors du commun !

Retour vers la page catégorie : L’hélicoptère

Les différents types d’hélicoptères

De tous les souvenirs que nous avons et de ceux que l’on voit souvent voler au dessus de nos têtes, nous pensons souvent, à tord, que les hélicoptères possèdent une forme unique et un mode de fonctionnement unique. Et bien, on a tout faux ! En effet, il existe des distinctions d’hélicoptères en fonction des rotors (les pales en rotation). Le point commun entre ces hélicoptères est le rotor principal, parfois doublé, il est un élément essentiel au bon vol de cet aéronef.

L’hélicoptère classique

Ce modèle est celui le plus courant et que l’on a le plus l’habitude de voir. Utilisé par les particuliers pour des baptêmes d’hélicoptère ou par les professionnels comme les professionnels de la santé. Il se compose d’un rotor principal placé au dessus de l’hélicoptère qui permet la sustentation de l’hélicoptère grâce à la rotation des pales. Un second rotor, rotor anticouple est placé sur la queue de l’appareil pour empêcher l’hélicoptère de tourner sur lui même lorsque le rotor principal est actionné.

Hélicoptère classique

Hélicoptère Classique

L’hélicoptère à rotors contrarotatifs

Ce modèle d’hélicoptère comprend deux rotors contrarotatifs qui sont des rotors principaux. Ces deux rotors sont ont les mêmes caractéristiques mais sont programmés pour tourner dans un sens contraire. Leur utilisation permet une grande stabilité de l’appareil, une charge utile plus importante ainsi que l’économie d’un rotor anticouple à l’arrière de l’engin. Le placement de ces deux rotors contrarotatifs peut différer selon les appareils, il existe trois techniques différentes :

  • en tandem : les deux rotors sont disposés l’un à l’avant de l’appareil, l’autre à l’arrière.
  • coaxiaux : les deux rotors tournent sur le même axe dans un sens contraire.
  • engrenants : les deux rotors sont synchronisés afin que les pales ne se touchent pas.

 

Hélicoptère rotors contrarotatifs tandem

Hélicoptère à rotors contrarotatifs en tandem

L’hélicoptère à rotor éjecteur de gaz

Cette technique consiste à utiliser un unique rotor muni d’éjecteur de gaz à haute vitesse situés au bout des pales. Cette technique permet, tout comme la technique à rotors contrarotatifs, de se passer de rotor anticouple. Néanmoins, très peu d’hélicoptères sont munis de cette technique.

Retour vers la page Catégorie : Les modèles d’hélicoptères